Raku

Le raku est empreinté au Japon du XVIe siècle utilisé pour la création de bols lors de la cérémonie du thé.

Les pièces, lors de leur deuxième cuisson émail, sont défournées à 1000°C du four raku. Elles subissent alors un choc thermique, l'émail tréssaille et laisse apparaitre de belles craquelures aléatoires. Baignées à environ 800°C dans un bac d'enfumage emplie de copeaux de bois, les pièces absorbent le carbone de la fumée qui fait ressortir les craquelures obtenues et les parties brutes de la pièce.

J'utilise cette technique pour la confection de fleurs décoratives pour le jardin ainsi que d'objets utilitaires (tasses, mugs, coupelles...).