Dans l'atelier d'Élodie…

Élodie Meirsman, céramiste

C'est à La Pointe-Bouchemaine, près de la Loire, qu'Élodie a choisi d'installer son atelier de céramiste. Proche de la nature, inspirée par les éléments, elle est séduite par la terre en 2010 lors d'une année de reconversion professionnelle au centre AI Terre native, en Lorraine.

La terre et ses multiples potentialités lui apportent alors la curiosité et l'épanouissement complétant son parcours de graphiste. 

Elle enseigne, dans un premier temps, les techniques de la terre et des cuissons puis sa passion grandit de jour en jour et évolue vers le plaisir de la création et des rencontres.

Aujourd'hui enthousiasmée par les arts de la table, elle se dirige vers la conception de pièces sur mesure pour les chefs et leur cuisine gastronomique surprenante, en développant également la céramique décorative et la création de bijoux.

Portrait d'Élodie Meirsman, céramiste, dans l'atelier L.O ceramic à La Pointe-Bouchemaine, Pays de la Loire.

L'esprit L.O ceramic

Lors de sa formation, Elodie Meirsman a appris de nombreuses facettes de l’art de la céramique. Elle poursuit une démarche emplie de curiosité créative en faisant des choix de terres et de cuissons variés.

A travers ses coupes en grès, elle travaille la terre en finesse. L’aspect « coquilles » recherché oppose un intérieur lisse et coloré de l’émail et la matière brute naturelle de la terre imprimée de dentelles.

Ses émaux sont entièrement conçus à son atelier en associant matières minérales et oxydes.

Ses sculptures en grès noir laissent place à la déformation, aux craquelures, déchirures de la matière. Sur une base plus dense, elle se rapproche de l’élément organique qui apparaît naturellement au gré des mouvements de la main et des outils. Un travail de « lâché prise » pour que la sculpture soit comme un élément venu de la nature.

Fidèle au tour de potier, elle aime aussi ces moments de « recentrage » autant techniques que propices à l’évasion. Instants où elle oublie toute notion de temps pour se laisser aller dans la série, plus ou moins régulière !

Ses pièces en porcelaine laissent entrevoir la transparence de la terre en toute délicatesse. Elles sont imprimées d’éléments que la cuisson haute température transforme en empreinte tel un fossile.

La magie de la cuisson raku fait aussi parti des instants qu’Elodie affectionnent particulièrement. Craquelures de l’émail obtenues par choc thermique et enfumage, des surprises obtenues par le maître feu. On retrouve notamment cette technique dans les bijoux créés par l'atelier L.O ceramic.